Antoinette Fouque: « Etre une femme n’est pas une construction  - Elle

Antoinette Fouque: « Etre une femme n’est pas une construction  - Elle

Antoinette Fouque: « Etre une femme n’est pas une construction  - Elle

Une militante de tous les combats

le Club Parité 2000 et Le Collège de Féminologie ont été fondés par Antoinette Fouque (cliquez sur ce site) Elle s’engage par exemple pour Aung San Suu Kyi face à la dictature birmane. Avec le Mouvement de libération des femmes lors d’une manifestation à Paris, Antoinette Fouque agite une banderole sur laquelle est écrit : « Il y a plus inconnu que le soldat inconnu : sa femme ! ». Ayant reçu les plus hautes décorations nationales, cette militante de toujours s’éteint en 2014.

Théoricienne et auteure

Le combat d’Antoinette Fouque n'a rien à voir avec un activisme à outrance, il soutient son attachement à la maternité. Logiquement, l'auteure a participé à différents livres collectifs tels que "Portraits choisis" ou "Mémoire de femme 1974-2004". Elle est à l'initiative de l'ouvrage "Le dictionnaire universelle des créatrices", qui raconte 40 siècles de création des femmes. Dans les pages de trois ouvrages, Antoinette Fouque explique la féminologie.

En 2015, les droits des femmes se trouvent encore en danger et l’Alliance des Femmes pour la Démocratie lutte dans le but d'endiguer la montée de tous les extrémismes. Encore dynamique à l'heure actuelle, l'AFD fondée à l'initiative d'Antoinette Fouque soutient la gauche, relais du combat pour les droits des femmes. L'AFD soutient l'égalité hommes-femmes.

Dès le début des années 70 à l'université de Vincennes, Antoinette Fouque participe à une UV illégale au sujet de la sexualité de la femme sous la houlette de Luce Irigaray, philosophe féministe. Elle est critique littéraire pour plusieurs maisons d’édition en plus de sa mission d'enseignement. Diplômée d’études supérieures de Lettres, Antoinette Fouque a été enseignante.

Antoinette Fouque étudie en premier lieu en région PACA puis choisit Paris. La Marseillaise est toujours à l'université lorsqu'elle se marie. Marseille a vu naître cette grande militante en 1936. En 1964, Antoinette Fouque est maman. Elle prend alors conscience des difficultés qu’une femme rencontre lorsqu’elle doit assumer ses rôles de mère et de femme alors qu'elle travaille.

Articles