Antoinette Fouque, la mort d'une pionnière de l'émancipation féminine - Idées - Télérama.fr

Antoinette Fouque, la mort d'une pionnière de l'émancipation féminine - Idées - Télérama.fr

Antoinette Fouque, la mort d'une pionnière de l'émancipation féminine - Idées - Télérama.fr

Les Editions des femmes donnent les moyens à Antoinette Fouque (site en relation) de promouvoir la littérature féminine. L'éditrice ouvre une première boutique dans le quartier de Saint-Germain-des-Prés à Paris, où elle présente toute la littérature féminine de l’époque. C'est en coudoyant les cercles intellectuels que, Antoinette Fouque constate à quel point les femmes tiennent peu de place dans le secteur du livre.

"Le dictionnaire universel des créatrices" est édité en 2013. Il raconte quarante siècles de création des femmes. La lutte d’Antoinette Fouque n'a rien à voir avec un militantisme excessif, elle soutient son attachement à la place de mère, qui ne peut pour elle s’opposer à la libération des femmes. Naturellement, Antoinette Fouque a prêté sa plume à plusieurs livres collectifs comme "Mémoire de femme 1974-2004" ou "Portraits choisis".

A l'ONU et partout dans le monde, Antoinette Fouque se bat pour la cause des femmes. Elle s'engage aux côtés de femmes en danger telles que la Birmane Aung San Suu Kyi et la Bangladaise Taslima Nasreen. Avec le Mouvement de libération des femmes lors d’une manif sous l’Arc de Triomphe, Antoinette Fouque clame : « Il y a plus inconnu que le soldat inconnu : sa femme ! ».

Son engagement politique

L’Alliance des Femmes pour la Démocratie défend l'égalité. L’Alliance des Femmes pour la Démocratie est une structure fondée sous la houlette d'Antoinette Fouque au moment des 200 ans de la déclaration des droits de l’homme, en 1989. Antoinette Fouque entre en campagne avec le MRG au scrutin européen de 1994, elle est députée de 1994 à 1999.

Antoinette Fouque, de l'éducation à la psychanalyse

Parallèlement à sa mission d'enseignement, Antoinette Fouque collabore avec plusieurs sociétés d'édition. Elle est à l'initiative du groupe Psychanalyse et Politique, à l’origine du mouvement MLF. Le sémiologue Roland Barthes est son directeur de thèse. La jeune femme obtient un DEA. A cette époque, l'étudiante fréquente la romancière Monique Wittig. En 1972 à la fac de Vincennes, Antoinette Fouque participe à une UV illicite sur la sexualité féminine aux côtés de Luce Irigaray, philosophe féministe.

Articles